• De moi maintenant à moi d'il y a 6 ans

    wouaw chérie... je viens de relire ces lignes et, crois-moi, tu avais raison d'avoir peur parce que, mis à part le fait que tu ais eu ton avec mention bien, rien de ce que tu souhaitais pour l'avenir ne s'est réalisé. Tu n'es toujours pas best-seller, tu n'as même pas fini u-topos -même si je prends toujours soin de notre bébé et, crois-moi, c'est de la bombe !!! Tu n'es pas devenue contrôleur aérien et ton problème de procrastinisation n'a fait qu'empirer -la preuve ! tu es en train de relire ton blog de terminale au lieu de faire des coupes et des façades pour sauver ton S8 d'archi... parce que, ah oui : tu es en architecture maintenant et comment c'est arrivé ? honnêtement je n'en sais strictement rien mais je te déteste pour ça !

    on the other hand... you now speak english fluently and you kick ass on the dancefloor, you like stories staring guys who get it on with guys and most of your conversations resolve around a bunch of people you've never heard the name of yet (such as zumthor, tadao ando or shigeru ban).

    De moi à moi d'il y a 6 ans : ta confiance en tes capacité me manque beaucoup. Je pensais que tu étais stupide mais, finalement, en relisant ces lignes, je me dis que c'est peut-être moi qui suis stupide maintenant. Si tu pouvais me voir choupinette... si tu pouvais me voir tu me demanderais comment j'ai pu pardonner à Marco, comment je peux laisser un groupe de nana me pourrir la vie. Tu me demanderais comment j'ai pu laisser tomber l'écriture alors que c'était tout pour toi, et surtt tu me demanderais comment j'ai pu reprendre tout ce poids que tu avais lutté pour perdre. Tu ouvrirais des yeux ronds en voyant la taille de mes névroses et bon sang comment ça tu n'as toujours pas eu de vraies relations sérieuses ?! Comment est-ce que j'ai pu t'entraîner dans un tas de rencontre d'un soir avec des garçons dont tu ne connaissais même pas le nom ! (arrête de faire ton hypocrite sur ce coup là : tu sais très bien que c'est un de tes fantasmes ! et puis c'était l'australie ! ça ne compte pas !) 

    Tu me manques. Ta stupide confiance en toi me manque. Ta grande gueule me manque. Ta naîveté me manque. Ton cynisme? non lui je l'ai bien entretenu. 

    J'ai essayé d'apprendre de tes erreurs charlène. Ce faisant, je t'ai un peu perdu en chemin. Tu avais... ce regard sur le monde. Tu étais tellement certaine que tu ferais de grandes choses de ta vie et comment pourrait-il en être autrement ? Tu étais charlène ! Malgré tes doutes et tes hésitations, tu étais sûre que tout irait bien. Tu prenais la vie à bras le corps parce que tu ne pensais pas qu'il pouvait en être autrement.

    Je suppose que c'est l'avantage d'être encore lycéenne.

    Message à moi dans 6 ans : get a F#CKING grip on my life ! Prove us that we're worth something ! Prove her that she can be everything she thought she was bound to be. A freaking successful carrier woman, an independant one and a great writer ! 


  • Commentaires

    1
    Samedi 27 Avril 2013 à 23:46
    PS
    Ton thème déchire ! J'adore tes couleurs choupinette ! honnêtement, c'est tellement ecclectique et sincère ! awesome ! Petite erreur sur la police blanche sur fond vert mais, honnêtement tout le reste est parfait !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :