• Je n'ai qu'une philosophie... l'épicurisme

      Je me suis découvert une nouvelle philosophie.

      Le nom d'Epicure est la plupart du temps associé à luxure, orgie et bien d'autre choses du même genre, mais en fait tout le monde se trompe. Epicure prône juste le bonheur. Pas plus, pas moins. Les esprits mal tournés ont fait rimer ça avec plaisir, ce qui n'est pas du tout la même chose !

      Epicure est un philosophe dont les dates se situent à peu près vers la fin du quatrième et du troisième siècle avant JC (Jean-Christophe ?). Il était matérialiste, ce qui signifie qu'il ne croyait pas à l'existence de l'âme. Pour lui tout est quetsion de matière, même l'âme ou l'esprit, les sentiments et le tralala. Il a fondé une école à Athène : le Jardin. Pourquoi ce nom ? Tout simplement parce qu'il n'y avait aucune salle de classe, tout ce passait dans un jardin. A l'époque, il y en avait déjà deux autres écoles philosophiques, l'Académie de Platon et le Lycée d'Aristote. Mais, au Jardin, on n'enseignait aucune autres sciences que la philosophie, et il a été la première école à accepter les femmes (et oui les autres écoles étaient entièrement composées de garçons... mmm... des grecs ?). Mais, un des points les plus importants, cette école n'avait pas pour but de préparer les élèves à de hautes fonctions. Non, en fait, il arrivait que des disciples passent leur vie entière dans l'école, à l'inverse des deux autres. 
      C'est donc plus une communauté qu'une école.

      D'après Epicure, la philosophie avait pour seul et unique but de permettre au philosophe d'atteindre le bonheur. Que c'était le but ultime de l'homme.

      Je trouve cette théorie bien plus convaincante que celle de bien d'autres philosophes soutenant que la quête ultime de l'homme est la liberté. Après tout, si on est libre mais que cela ne nous apporte aucun bonheur, quel intérêt à la chose ? Les gens sont bien trop idéologiques ! Et pas assez pratique si vous voulez mon avis. Je suis certaine que, si on leur offrait la liberté, ils ne saurait pas quoi en faire.

       J'aime bien la manière de penser d'Epicure. Et je pense que, finalement, le bonheur est ce que tout homme recherche. La quête de la liberté, la quête amoureuse, la quête de la connaissance, la quête de l'argent, et tant d'autres choses encore ont pour unique but, au-delà du résultat même, de la liberté, de l'amour, de la connaissance, de l'argent, l'acquisition du bonheur. L'homme veut être heureux, il est comme ça. Toute les idéologie ne mène qu'à ça : au bonheur.


    C'est pourquoi j'ai décidé de me convertir à l'épicurisme.

      Ce qui n'est pas la même chose que l'édonisme qui est la recherche du plaisir. Même si le plaisir peut parfois être nécessaire au bonheur d'une personne.

      Néanmoins, n'oublions pas la philosophie des sachets de sucre sud africain : Le bonheur est une manière de voyager, pas une destination.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />
     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :